Pierre Lefebvre

  • Sur commande
  • Anne de Jésus est une carmélite de la première heure. Amie très proche de Thérèse d'Avila, elle a fait naître la vie carmélitaine en France et dans les Pays-Bas du Sud qui allaient devenir plus tard la Belgique.

    Toute sa vie est marquée par une option de base : assurer la permanence du charisme thérésien et défendre l'intégrité de l'héritage de Thérèse d'Avila.

    Les siècles ont passé, les temps ont bien chan­gé, mais sa personnalité reste une interpellation pour ceux qui, aujourd'hui, doivent trou­ver des voies nouvelles pour assurer la permanence du charisme thérésien.

    Sur commande
  • Entretien paru dans le No 300 de la revue Liberté.
    Après avoir réfléchi sur les minières et les paradis fiscaux, l'auteur de Noir Canada s'est penché sur l'effritement du politique au profit d'une idée qui n'est politique qu'en apparence. Dans cet entretien, nous lui avons demandé de revenir sur son dernier livre, l'important essai "Gouvernance : le management totalitaire".

  • Entretien paru dans le numéro 301 de Liberté.

    Entretien avec le bédéiste Réal Godbout L'auteur de Red Ketchup et Michel Risque s'attaque à l'Amérique de Kafka. L'originalité du projet en a fait un évènement attendu dans le milieu de la bande dessinée québécoise. L'adaptation d'un canon de la littérature mondiale du vingtième siècle en bande dessiné n'est pas usitée et encore moins au Québec. Dans le long entretien qu'il a donné à Pierre Lefebvre, Réal Godbout explique son travail d'adaptation du roman de Kafka, les défis qu'il a dû relever, mais aussi ses influences artistiques et son parcours de bédéiste.

  • Université de Nancy. Faculté de droit. Du Fonctionnement de la spéculation sur les valeurs de Bourse. Thèse pour le doctorat en droit, présentée par M. Pierre Lefebvre...
    Date de l'édition originale : 1899 Appartient à l'ensemble documentaire : NordPdeC1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Paru en 1915, ce roman connut un immense succès. Ruelles sinistres du ghetto de Prague hantées par un automate d'argile qui incarne le mal, rabbins kabbalistes dotés de pouvoirs inquiétants : une oeuvre placée sous le sceau de l'occultisme et du fantastique. Nouvelle traduction.

  • Juin 1940, alors que la France s'est enfoncée dans la défaite, les 254 dernières tonnes d'or des réserves de la Banque de France sont évacuées de Brest pour les États-Unis. Diverses péripéties les conduisent finalement en Martinique, où elles sont stockées. À l'abri des convoitises ? Pas vraiment. Partisans de Vichy, Américains, Allemands et truands sont en concurrence pour récupérer ce trésor.

    Une épopée incroyable, inspirée de l'histoire vraie du sauvetage de l'or français pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Dossier historique de 14 pages en fin d'album par Denis Lefebvre.

    Sur commande
  • Détox, monodiète, cure de jus, jeûne thérapeutique : comment fonctionne une pause alimentaire ? Qu'est-ce qui est bon pour moi ? Quels sont les effets immédiats, même les plus indésirables, et pourquoi ne faut-il pas s'inquiéter ? Quel est le bénéfice que je peux en retirer à moyen terme, à long terme ?
    « Je suis fatigué », « j'ai mal au dos », « J'ai souvent des migraines » : notre corps et notre esprit nous envoient des messages chroniques, pas forcément graves mais qui nous gâchent la vie, et qui signent parfois le besoin d'un « reboot », d'un redémarrage en douceur, qui passe par la mise au repos du système digestif. Ainsi, l'organisme peut enfin se consacrer à une récupération en douceur et à un auto-nettoyage profond.

  • Deux mille logements sociaux aux espaces chaque fois différenciés, accompagnés chacun de terrasses plantées en étage, dans une douzaine de quartiers piétons peu denses, mixtes, aux formes diversifiées.
    Vingt collèges pourvus d'espaces ouverts aux pédagogies nouvelles, des centres commerciaux intégrés en centre ville, deux parcs, une zone d'activité à l'architecture maîtrisée par la collectivité, une première oeuvre offerte à vingt jeunes architectes, tel est le bilan de la société d'aménagement de la Seine Saint-Denis animée de 1974 à 1994 par l'auteur. Dans les rapports complexes et parfois conflictuels avec les autres partenaires : architectes, Villes, Etat, banques, entreprises, cet outil d'économie mixte a expérimenté la construction d'un tissu de ville différent, des cités-jardins contemporaines, à la manière d'un laboratoire urbain.
    /> Quand les banlieues abusives construites depuis quarante ans implosent, ses enseignements interpellent chaque citadin-citoyen.

    Sur commande
  • Après une histoire de plus de cinquante ans, La Défense se trouve durablement inscrite dans la métropole francilienne. Ce coffret retrace l'histoire longue et complexe de ce territoire qui d'une rive à l'autre de la Seine prolonge l'Axe majeur de Paris. Véritable outil de recherche et bilan d'un vaste programme de développement urbain, il comprend deux volumes complémentaires. A travers 133 notices illustrées, rédigées par 44 auteurs, le dictionnaire analyse La Défense sous trois angles historiographiques principaux : architectural et urbain, social et culturel, politique et économique. Au moyen d'une collection de documents, de photographies, d'une frise chronologique et d'un jeu de cartes historiques et thématiques, l'atlas synthétise, quant à lui, cette histoire en un récit visuel.

    Sur commande
  • Les logiciels du capitalisme ne fonctionnent plus. Si le salariat, désormais mieux instruit et largement majoritaire, faisait siens l'autogestion socialiste et le dépérissement de l'Etat, il pourrait vaincre les oligarchies nuisibles et construire une bonne vie économe, confortable et solidaire pour les sept milliards d'êtres humains. Utopie chimérique ou ultime voie de salut avant la catastrophe ? Décidons nous-mêmes.

  • Juin 1940. La France a perdu la guerre, et sauve ce qu'elle peut, à commencer par les liquidités de la Banque de France. 254 tonnes d'or, évacuées en toute hâte sur l'Emile Bertin, un croiseur. Evidemment, un tel magot ne va pas sans susciter quelques convoitises. Raymond Bussière, marin à bord de l'Emile Bertin, a affranchi ses amis du milieu. Johann von Luther, jeune lieutenant SS, est arrivé trop tard à Brest, mais il n'a pas dit son dernier mot. Personne ne sait où se dirige le croiseur. Mais chacun comprend que l'odyssée sera longue...

    Sur commande
  • Juin 1940. La France a perdu la guerre et elle sauve ce qu'elle peut, à commencer par les liquidités de la Banque de France : 254 tonnes d'or évacuées en toute hâte sur le croiseur « Émile Bertin ». Évidemment, un tel magot ne va pas sans susciter quelques convoitises. Raymond Bussière, marin à bord dudit croiseur, a affranchi ses amis du Milieu.
    Bien qu'arrivé trop tard à Brest, Johann von Luther, jeune lieutenant SS, n'a pas dit son dernier mot. Personne ne sait où se dirige le bateau, mais chacun comprend que l'odyssée sera longue...

  • L'État providence est à la croisée des chemins. Mis sous tension dans toute l'Europe par la crise financière et la crise des finances publiques, il est aujourd'hui confronté à des niveaux de chômage et de pauvreté élevés.
    Il ne peut pourtant compter que sur ses recettes fiscales limitées par l'ampleur et la durée de la crise, et sur une capacité d'endettement déjà fortement mise à contribution.
    Plus que jamais, le citoyen européen attend de l'État providence qu'il soit protecteur face aux chocs économiques. L'objectif de ce livre est de se garder des grands dogmes : il ne perd pas de vue l'objectif, moins de chômage et plus de justice sociale, et garde un oeil sur les moyens, des ressources limitées et un contexte fragile.

  • Formentera, surnommée la petite Pitiuse, milieu des années 80. Vingt après avoir quitté cette île des Baléares, aujourd'hui confrontée à de fulgurantes mutations liées au tourisme, Clet Postec, gendarme français, revient pour assister à l'enterrement de son beau-père, ex-commandant de la police locale.
    Sa femme, Pia, native de l'île, n'assiste pas aux obsèques. Alors qu'il s'apprête à rentrer en France, une tempête isole la petite Pitiuse et dépose au pied des falaises le corps de Rosa Wilf, Française établie dans l'archipel. La guardia civil, débordée par les intempéries et les sinistres qu'elles engendrent, associe Postec à leurs recherches. Épaulé par son beau-frère Paco, un joyeux drille, et Anna, la fille de la victime, Postec, convaincu d'un homicide, décide de mener une enquête parallèle, quitte à flirter avec l'illégalité. La piste de l'assassinat transforme peu à peu le paisible gardien de l'ordre et révèle, malgré l'apparente torpeur des lieux, la violence qui rôde en tapinois.
    À travers une intrigue policière intimiste, Jean-Pierre Lefebvre explore les charmes insulaires et dénonce les ravages de la spéculation immobilière qui en découle.

  • Malgré sa dégénérescence au Nord, le capitalisme inégalitaire tire des milliards d'êtres humains du Sud du sous-développement. Mais la planète épuisée n'a plus les moyens de suivre cette voie. L'auteur relit Hegel, Proudhon, Henri Lefebvre, Bourdieu, Castoriadis, Onfray, Badiou, Laval, Dardot, Harribey... pour réenvisager les logiciels d'un après capitalisme viable.

  • Ce roman est le cinquième volume de la saga normande de Jean-Pierre Lefebvre. Sébastien, contestataire né trop tard pour la résistance et trop tôt pour vivre ses vingt ans en mai 68, se précipite dans la foi ouvrière et résistante et y découvre l'éblouissement marxiste et le grand amour pour sa perle prolétarienne. Un regard historique, lucide, caustique, amer et tendre sur un itinéraire à l'opposé de l'obsession carriériste.

  • La crise est partout : économique, financière, écologique, énergétique, militaire, sociale, idéologique, artistique, et même scientifique. La solution est de mettre fin sans tarder au mercantilisme et à l'étatisme qui détruisent la biosphère et corrompent la vie humaine.

  • Cet essai relate l'affaire accablante du quartier des Poètes à Pierrefitte où, après avoir frôlé le succés, la lutte des habitants et des architectes n'a pu empêcher le pire obscurantisme : la démolition par la classe politique toute entière d'un quartier de 440 HLM récents et exemplaires sur les plans écologique, social et esthétique dont le seul défaut était d'abriter 90% de gens du Sud.

  • Après Caux-Caux blues, Caro mio et Le Bois au coq, ce quatrième roman éclaire un nouvel épisode de la saga de Sébastien. Au lycée Corneille pour de fastidieuses années, il refuse ce monde aliéné, quête ses dulcinées et guerroie ses moulins à vent. Avec les copains de terminale des on frère Gaby, il découvre une contre-culture vivante, celle de la rue, de la récupération individuelle, du jazz, des Lumières, des surréalistes, du cinéma et de la dialectique, puis celle de la Résistance communiste dont il côtoie de prestigieux rescapés.

empty