Léo Henry

  • À Thecel, Moïra et son frère, Aslander, coulent des jours heureux au Palais, dont ils connaissent tous les recoins par coeur. Leur père est à la tête de l'Empire des Sicles, et même si l'on évoque des combats sporadiques aux frontières, la paix et la concorde règnent. Pourtant d'inquiétantes rumeurs courent : l'Empereur serait au plus mal, et s'il venait à mourir, Aslander, son seul héritier mâle, pourrait ne pas être en mesure de prendre sa succession. Serait-ce la fin de la dynastie et, pire, la chute de l'Empire ? Et que deviendrait alors Moïra ?

  • Hildegarde

    Léo Henry

    Religieuse, visionnaire, scientifique, poétesse et compositrice, l'abbesse Hildegarde de Bingen n'a cessé, depuis sa mort, d'inspirer femmes et hommes. Figure totale du Moyen-âge européen, elle déborde des limites du xii e siècle et de la vallée Rhin où elle vécut : depuis sa berge de fleuve, entre Mayence et Cologne, Hildegarde rayonne sur l'univers entier.
    Née au moment où la première Croisade arrive à Jérusalem, elle meurt tandis que naissent les premiers chevaliers de romans. À son expérience de femme de pouvoir, son oeuvre mêle observations et visions, unissant sous une même énergie vitale les mondes réels, imaginaires et divins. Léo Henry crée, autour de Hildegarde, un livre-monde qui emprunte ses formes autant au récit épique, qu'à l'hagiographie ou au roman picaresque. Une fresque, qui court de la création du monde à l'Apocalypse, et explore l'intrication du temps qui passe et des histoires que nous nous racontons.
    Inclassable et foisonnant, Hildegarde est un roman merveilleux, un roman de l'émerveillement.

    1098 Naissance de Hildegarde à Bermersheim, dixième enfant.
    1101 Première vision (3 ans).
    1112 Entrée au couvent du Disibodenberg (14 ans).
    1136 Hildegarde devient abbesse du Disibodenberg (38 ans).
    1141 Une vision lui ordonne de révéler les messages de l'Esprit, début de la rédaction du Scivias (43 ans).
    1147 Validation de ses visions par le Pape et Bernard de Clairvaux (49 ans).
    1148 Fondation au Rupertsberg, près de Bingen, d'un couvent féminin indépendant (50 ans).
    1150 Début de la collation d'un recueil de chants 1158 Début des voyages de prédication.
    1165 Fondation à Eibingen d'un second couvent exclusivement féminin.
    1170 Derniers voyages de prédication (72 ans).
    1174 Achèvement du Liber divinorum operum, troisième et dernier livre de visions.
    1179 Mort au couvent du Rupertsberg de Bingen (81 ans).
    2012 Béatification officielle par Benoît XVI

  • Bastien Regnault part à la recherche de Diane, sa soeur jumelle, dont la famille n'a plus de nouvelles depuis plusieurs mois. Des indices convergents le mènent très vite à la Défense. Le quartier d'affaires, chargé d'histoire, va, petit à petit, se dévoiler à lui, lui révélant un monde inconnu et souterrain, où, semble-t-il, officie une mystérieuse et très ancienne société secrète : la Panse.

    Après Le casse du continuum, Léo Henry poursuit, avec La Panse, son exploration des genres dits «populaires». Il propose cette fois un thriller d'infiltration lovecraftien ancré dans l'ici et maintenant, un roman remarquable, qu'on ne lâche plus une fois entamé, preuve, s'il en était encore besoin, de son immense talent.

  • Ils sont sept. Les meilleurs dans leur domaine respectif : maniement d'explosifs, charisme, assassinat, braquage, séduction. Ils n'ont, a priori, rien en commun mais vont devoir mettre de côté leurs rivalités et s'associer pour une mission secrète insolite. En cas de succès, ils pourraient devenir les sauveurs de l'humanité tout entière. En cas d'échec : la mort ou pire encore. L'enjeu? Réussir le casse du continuum.

    Thriller de science-fiction convoquant tour à tour les souvenirs d'Ocean's Eleven, de Ratinox, d'Inception, de James Bond et de bien d'autres, Le casse du continuum est l'occasion pour Léo Henry de laisser miroiter toutes les facettes de son talent : intelligence scénaristique, style affûté, imagination débordante, humour ravageur.

  • Ils sont sept. Les meilleurs dans leur domaine respectif : maniement d'explosifs, charisme, assassinat, braquage, séduction... Ils n'ont, a priori, rien en commun mais vont devoir mettre de côté leurs rivalités et s'associer pour une mission secrète insolite. En cas de succès, ils pourraient devenir les sauveurs de l'humanité tout entière. En cas d'échec : la mort ou pire encore. L'enjeu? Réussir le casse du continuum.

    Thriller de science-fiction convoquant tour à tour les souvenirs d'Ocean's Eleven, de Ratinox, d'Inception, de James Bond et de bien d'autres, Le casse du continuum est l'occasion pour Léo Henry de laisser miroiter toutes les facettes de son talent : intelligence scénaristique, style affûté, imagination débordante, humour ravageur...

  • L'autre côté

    Léo Henry

    • Rivages
    • 6 Février 2019

    Un roman sur l'exil et le déracinement à travers le récit poignant d'une famille qui fuit une babylone cauchemardesque. L'amour infini d'un père pour sa fille, prêt à braver tous les obstacles. Une mystérieuse épidémie condamne la ville-état de Kok Tepa à l'isolement et à l'autarcie. Si ses dirigeants, les Moines, reçoivent quotidiennement une livraison de sérum qui les protège de la maladie, les autres castes, elles, sont touchées de plein fouet. Rostam s'accommode de cette organisation. Il ménage sa conscience en exerçant son métier de passeur : il organise la fuite des familles infectées vers l'autre continent, où elles espèrent être soignées. Mais un jour, la fille de Rostam, Türabeg, contracte la terrible infection...

  • Rouge gueule de bois

    Léo Henry

    Arizona, été 1965. Fredric Brown, cinquante-huit ans. Écrivain. Myope, asthmatique, cacochyme. Aime les privés en imper, la gaudriole et les aliens narquois. N'a pas tapé une ligne depuis des mois. Alcoolique. RogerVadim, trente-sept ans. Réalisateur. Trois mariages, deux divorces, quatre compagnes. Aime la vitesse, les liqueurs fortes, les filles toutes nues. Vit avec Barbarella. De la rencontre des deux hommes germe le plan d'un crime parfait. Mais le destin est contrariant et c'est une course-poursuite déglinguée qui s'engage, des hauts du Nouveau-Mexique aux déserts de Basse-Californie. Tueuses sexy, carrosseries froissées, drogues récréatives et musique pop : Brown et Vadim percent une Amérique à feu et à sang, affrontant mille périls sans jamais lâcher le shaker. Au terme de la route les attendent leurs propres fantômes et la fin du monde.

  • Le diable est au piano

    Léo Henry

    • La volte
    • 10 Janvier 2013

    1844 : le sorcier Aleister Crowley, revenu dans le temps, offre à Edgar Poe son plus fameux poème. 1927 : Blaise Cendrars et Corto Maltese passent les fêtes à Rio sur la piste d'un serial killer. 1936 : George Orwell et Indiana Jones s'allient contre le fascisme espagnol. En des temps plus incertains, on exhume des textes inédits du cerveau d'écrivains comateux, on se rend à Prague pour surmonter ses phobies littéraires ou on échange, avec le Diable, son talent contre une âme (et non l'inverse). On trouvera aussi, dans ce recueil de nouvelles fantastiques, fantasques, borderlines ou pleinement réalistes (souvent les plus étranges) : une machine à piéger les paroles, un pionnier de l'aviation, des pirates surinamiens, des dieux égyptiens et hindous, des filles peu vêtues (dont une est un robot), des explorateurs de terres lointaines, des fous de toutes sortes et quelques vrais fantômes.

    Nouvelles réunies par Richard Comballot, préface de Mélanie Fazi.

  • Sur commande
  • Ici se trouve la porte du Labyrinthe.
    Vous franchissez le seuil, et voici que viennent à vous une étrange jeune fille qui entend des voix dans les eaux et un homme obsédé par les téléphones ; un médecin traquant une maladie dans l'univers psychique de son fils, et un groupe d'amis écrivant un scénario à succès d'après des rêves piratés ; Paul Verlaine ressuscité pour les besoins de la littérature, et un écrivain dévoré par son double ; une auto-stoppeuse qui n'aurait pas dû sortir si tard, et des frères jumeaux construisant de surprenantes montres...
    Rencontres déroutantes d'individus à la frontière du réel, transportant avec eux les fragments d'univers oscillant entre Fantastique réaliste, SF et Fantasy Urbaine. Et bien que vous teniez entre vos mains les Cahiers de ce labyrinthe, il n'est pas dit que vous y trouverez des clefs pour sortir de ses méandres. Plus probablement resterez-vous prisonnier de son attraction fascinante, marchant des heures durant en compagnie de ses figures, dans l'écho de ses murs de papier.
    Léo Henry est l'une des révélations de ces dernières années de la scène littéraire francophone. Ses nouvelles abordent les thèmes de la folie, de la quête identitaire et de l'art avec une poignante vérité, et un talent particulièrement efficace. Un auteur qui n'a certainement pas fini de surprendre ses lecteurs.

  • Yama Loka terminus recueillait les témoignages des habitants de Yirminadingrad. Une ville qui n'est pas encore sortie de terre, a déjà été détruite, n'a jamais pu exister... Henry, Mucchielli et Perger en évoquent les marges rêvées : Bara Yogoï est composé de sept légendes, sept vérités disjointes, sept contes sans clé.

  • Le nouveau titre dans la collection des Contes illustrés pour adultes (dans laquelle ont déjà publié Pierre Senges, Nicolas Ancion et Jean-Philippe Cazier), dont le principe est de réunir en un même ouvrage un écrivain, un illustrateur et un scientifique pour produire un agencement singulier et créatif entre ces trois domaines : un roman fantastique basé sur les travaux du scientifique Hervé Le Guyader, envisageant la quasi-extinction de l'espèce humaine dans le contexte du bouleversement climatique en cours.

    Tresses - Souvenirs du narratocène de Leo Henry est un roman fantastique basé sur les travaux du scientifique Hervé Le Guyader (spécialiste de la biologie moléculaire) en particulier, sur l'érosion de la biodiversité montrant que le rythme de l'évolution est aujourd'hui largement dépassé par celui du réchauffement planétaire. Autrement dit, vers l'extinction des espèces - y compris l'humain. C'est à partir de ce constat que Léo Henry a élaboré les thèmes de sa fiction inspirés cette fois par une pensée résistante et spéculative comme lieu de fabrication de possibles à l'ère des catastrophes annoncées.
    Dans ce livre, trois branches de l'humanité survivent aux bouleversement climatiques : l'une a quitté la Terre, la seconde s'est enfermée dans des environnements contrôlés (les Serres), la dernière, plus mystérieusement encore, a réorganisé tout son rapport au vivant. Cette dernière branche, fragile et isolée, consacre presque toute son énergie à la transmission et la production de récits rapportées par la narratrice - les fameuses tresses -, dont elle témoigne dans des correspondances qui prennent acte de la prochaine démultiplication des formes de vies humaines...
    Ces correspondances - retrouvées dans les fosses mémorielles de la Terre par une post-humanité après que la Catastrophe provoquée par l'Anthropocene ait rayé l'humanité de la Terre -, datent des alentours de l'an zéro et sont considérées comme l'un des derniers témoignages écrits de l'homo sapiens en tant qu'espèce humaine unique.
    Le principe de la collection des Contes illustrés pour adultes inclut, à côté de l'écrivain et du scientifique, la participation d'un artiste réalisant un certain nombre d'illustrations qui circuleront dans le cours du récit. Denis Vierge illustre ce conte.

    « Les textes réunis dans Tresses, Souvenirs du narratocène datent des alentours de l'an zéro. Ils sont considérés comme l'un des derniers témoignages écrits de l'homo sapiens en tant qu'espèce humaine unique.
    Nous proposons ici une traduction de la version la plus complète connue, retrouvée dans les fosses mémorielles de Bayan Obo.
    Les bizarreries poétiques ont été conservées. Il y a longtemps que nous ne prétendons plus être capables de tout comprendre. »

  • Dans cette reconstitution à couper le souffle de la grande crue de 1910 à Paris, la Seine se joue des destinées humaines et le piège se referme autour d'un assassin en cavale, d'une belle étudiante en médecine, d'un homme d'église pris de doutes... Ils auront beau se débattre, rêver d'un autre destin, prier, l'inondation les entraînera dans son sillage, n'engendrant que violence et tragédie.
    Pour les amoureux de Paris, un récit à suspense basé sur des faits réels magistralement mis en images.

  • Le collectif Angle Mort est composé d'éditeurs, d'écrivains, de traducteurs et de scientifiques partageant une même conception de la science-fiction ; celle d'une méthode d'exploration du soi et de notre environnement. La revue numérique Angle Mort publie des nouvelles contemporaines, françaises ou traduites de l'anglais, qui font la science-fiction d'aujourd'hui et offrent un nouveau regard sur le monde afin de mieux préparer demain.


    Pour ce numéro 8, retrouvez 4 récits de science-fiction inédits écrits par des auteurs contemporains, ainsi que les interviews des contributeurs.






empty