Aurès 1935

Fin 1934, deux jeunes chercheuses se voient confier par le musée d’Ethnographie du Trocadéro une mission d’étude qui les conduit pour plusieurs années dans l’Aurès situé dans l’Est algérien à la lisière du Sahara. Armées d’un Leica et d’un Rolleiflex, Thérèse Rivière et Germaine Tillion y prennent plusieurs milliers de photographies redécouverts au début des années 2000 et qui font l’objet d’une exposition organisée à l’initiative du Pavillon Populaire, espace d’art photographique de la Ville de Montpellier jusqu’au 15 avril 2018.
empty