À propos

En 1991, Mariusz Wilk s'est retire sur les îles Solovki, archipel isolé de la mer blanche, véritable microcosme des dépouilles de I´empire soviétique. De là, il observe et tente d'expliquer le quotidien de la vaste Russie, ses contradictions, sa misère et ses grandeurs.
À Solovki, se reflète I´histoire tumultueuse et complexe de la Russie avec ses hauts et ses bas. L'île abrite en effet depuis des siècles un monastère centre de I'orthodoxie, mais aussi les restes du SLON, premier camp de travail force d'Union soviétique, véritable laboratoire du goulag établi au lendemain de la révolution de 1917. Pendant les six ans de son séjour, Wilk a connu chacun des mille habitants de Solovki, évoqué avec eux leurs destins broyés, pittoresques ou cocasses, affronte avec eux un environnement hostile, mais aussi partagé leur fascination pour I´étrange beauté des paysages du Grand Nord.
Wilk nous offre là un document d'une rare valeur, une véritable mine de renseignements servis par un style image et lyrique. S'il s'inscrit dans la lignée des écrivains-reporters célèbres en Pologne tels que Kapuscinski ou Krall, son regard original a la fois décalé, fascine et complice fera date dans le genre particulier du reportage littéraire.

Mariusz Wilk (né en 1955) vit en Russie depuis plus de vingt ans. Opposant politique en Pologne, il y a été emprisonné pendant « l´état de guerre ». En 1989, il quitte la civilisation pour aller vivre dans les îles Solovki et, dix ans plus tard, en Carélie. Il a publié aux Éditions Noir sur Blanc : Le Journal d´un loup (1999), La Maison au bord de l´Oniégo (2006), Dans les pas du renne (2009), Portage (2010) et Dans le sillage des oies sauvages (2013).

Rayons : Sciences humaines & sociales > Ethnologie

  • EAN

    9782882503596

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    264 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Mariusz Wilk

Né en 1955 à Wroclaw (Pologne), diplômé de littérature polonaise, militant dans l'opposition jusqu'à 1981 et emprisonné sept mois pour son engagement dans Solidarnosc, journaliste dans la presse non officielle, Mariusz Wilk publie en 1984, sous le manteau, un livre-phare, Konspira, Solidarité clandestine, qui lui vaut un grand succès d'estime. Au début des années 1990, commence pour lui une carrière de reporter. Il part pour Moscou comme correspondant du Quotidien de Gda¿sk, traverse les pays Baltes, l'Ukraine, le Kazakhstan, la Sibérie et, après un an de pérégrinations se fixe sur les îles Solovki où il vivra durant six ans. C'est de là-bas qu'il commence à envoyer des chroniques à la revue polonaise de Paris, Kultura, qui composent Le Journal d'un loup.

empty