• Notre coup de coeur
    Notre coup de coeur

L'APOCALYPSE JOYEUSE ; UNE HISTOIRE DU RISQUE TECHNOLOGIQUE

FRESSOZ JEAN-BAPTISTE

Editeur : SEUIL
Livre
Date de parution : 23/02/2012


Note des clients :

Note 0/5

Aucun avis client. Soyez le premier à donner votre avis.


Pour certains analystes, nous serions entrés, depuis peu, dans une modernité enfin réflexive, succédant à une modernité simple de la révolution scientifique puis de la révolution industrielle qui aurait été aveugles aux risques et aux effets secondaires de la civilisation technicienne sur l'environnement. Mais sommes-nous les premiers à distinguer dans les lumières éblouissantes du progrès technique, l'ombre de ses dangers ? En occultant la réflexivité environnementale des sociétés passées, ce schéma simpliste dépolitise l'histoire longue de la destruction des environnements et altère notre possibilité d'appréhender lucidement la crise environnementale actuelle. Pour éviter cette amnésie, une histoire politique du risque technologique et de sa régulation sur la longue durée était nécessaire.L'Apocalypse joyeuse expose l'entrée de la France et de la Grande-Bretagne dans la modernité industrielle (fin XVIIIe-XIXe siècle), celle des vaccins, des machines, des usines chimiques et des locomotives. Elle nous plonge au coeur des controverses vives qui surgirent autour des risques et des nuisances de ces innovations, et montre comment les critiques et les contestations furent réduites ou surmontées pour qu'advienne la société industrielle.L'histoire du risque ici racontée n'est pas celle d'une prise de conscience, mais celle de la construction d'une certaine inconscience modernisatrice.
Réf. : 9782021056983
Isbn : 2021056988
Editeur : SEUIL
Format : Livre
Longeur (cm) : 24
Largeur (cm) : 15.3
Epaisseur (cm) : 2.1
Poids (Kg) : 0.48

L'apocalypse joyeuse : pour un catastrophisme éclairé !

Par Vincent Taissère - publié le 30/05/2012

  Apocalypse joyeuse : concept forgé par Hermann Broch pour désigner le sentiment de désastre imminent et d'effondrement prochain de l'Empire austro-hongrois qui habitait une grande partie de ses citoyens au début du XXème siècle.   « Sommes-nous les premiers à distinguer dans les lumières éblouissantes du progrès technique l'ombre de ses dangers ? » S'appuyant sur une étude consacrée à la France et à la Grande-Bretagne aux XVIIIe et XIXe siècles, l'historien des sciences et des techniques Jean-Baptiste Fressoz entend défendre ici l'idée selon laquelle la sensibilité aux dangers, aux nuisances et aux risques liés aux progrès technologiques est en réalité concomitante de l'entrée dans la modernité industrielle. Sa réflexion dévoile ainsi les conditions politiques, sociales et économiques qui furent nécessaires à la création de sujets technophiles (pré)disposés à accepter l'émergence de la Technique : « Au lieu de réduire les oppositions à de simples résistances contre un progrès sans alternative, [l'histoire de l'innovation] peut au contraire montrer le caractère souvent indécis et parfois même contingent des choix technologiques passés, ouvrant ainsi de nouvelles libertés pour le présent. » p. 17. Si plus que jamais le temps est venu de mener une réflexion commune au sujet du destin apocalyptique de l'humanité (étroitement lié à sa capacité d'altérer les conditions environnementales nécessaires à sa survie), cette ouvrage, à n'en point douter, y contribue largement et ce dans une perspective critique attachée à réouvrir le champ des possibles historiques.   De façon complémentaire, on pourra lire également : L'équivalence des catastrophes : après Fukushima de Jean-Luc Nancy (Galilée, mars 2012). Le soleil en face : rapport sur les multiples calamités de l'industrie solaire et des énergies prétendues alternatives de Frédéric Gaillard (Échappée, mai 2012). Les sanctuaires de l'abîme : chronique du désastre de Fukushima de Nadine et Thierry Ribault (Encyclopédie des nuisances, mars 2012).   [Voir la critique complète]

 

Donner votre avis

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer

Envoyer à un ami

 

FRESSOZ JEAN-BAPTISTE

Pour certains analystes, nous serions entrés, depuis peu, dans une modernité enfin réflexive, succédant à une modernité simple de la révolution scientifique puis de la révolution industrielle qui aurait été aveugles aux risques et aux effets secondaires de la civilisation technicienne sur l'environnement. Mais somme... [Lire la suite]

Coup de coeur

Expéditeur :

Destinataire :

Partager sur un blog ou un site

 

FRESSOZ JEAN-BAPTISTE

Pour certains analystes, nous serions entrés, depuis peu, dans une modernité enfin réflexive, succédant à une modernité simple de la révolution scientifique puis de la révolution industrielle qui aurait été aveugles aux risques et aux effets secondaires de la civilisation technicienne sur l'environnement. Mais somme... [Lire la suite]

Coup de coeur
23,30 €
Ajouter au panier

Disponibilité : Disponible sous 48H

Mon panier

Votre panier est vide.

Réservation magasin

L'APOCALYPSE JOYEUSE ; UNE HISTOIRE DU RISQUE TECHNOLOGIQUE est disponible dans les magasins suivants:

Réserver

Jeux-Jouets : Le Catalogue de Noël

Salon Ob'Art

Livraison à 1€

Réservation magasin

Avantages logo

  • Livraison sous 48h en France métropolitaine
  • Frais de port fixes à 1€ sans minimum d’achat *
    (France métropolitaine)
  • Paiement simple et 100% sécurisé
  • Livraison à domicile, en point relais ou en magasin