La poussière tant attendue

Par Julia Lahoz - Libraire Sauramps - publié le 07/12/2017

Philip Pullman revient dix-sept ans après le dernier tome de sa trilogie à succès A la croisée des mondes avec La Belle Sauvage, le premier tome d’un nouveau cycle, La Trilogie de la Poussière. Vous pouvez donc lire ce roman même si vous ne connaissez rien aux précédents ouvrages de Philip Pullman. Et je gage qu’ensuite vous vous précipiterez chez votre libraire pour les découvrir.
En 2005 Philip Pullman avait déjà annoncé travailler sur une suite de sa série avec une forte envie d’approfondir son univers et de nous en faire découvrir de nouvelles facettes. On s’attend donc à une suite assez dense et… aucune déception dans ces cinq cents pages ! L’auteur aime dire de cette nouvelle série que c’est un “equel” (mot qu’il a inventé) ni prequel, ni sequel, ni avant ni après A la croisée des mondes, mais à côté.  Quelle joie de retrouver Lyra (même si elle n’est qu’un bébé), Farder Coram, Lord Asriel, et même Mme Coulter nous a manquée, c’est dire. De retrouver également la plume inimitable de Philip Pullman à la fois dense et simple, à hauteur d’enfants mais qui parle aussi aux adultes, il est ici au sommet de son art. On découvre ou redécouvre surtout l’univers très complexe, bien que plus sombre, de la Croisée des mondes, la mystérieuse poussière, les dæmons (qui n’a jamais rêvé d’en avoir un pour compagnon) et le Oxford imaginé par l’auteur. Je ne voudrais pas trop divulguer la trame de cette histoire pour vous laisser le plaisir de la découverte, mais je ne résiste pas à l’envie de vous en livrer quand-même quelques mots : Malcom Polstead, aime se balader sur les canaux et les rivières d’Oxford. Il travaille à l’auberge de la Truite tenue par ses parents où beaucoup de gens passent et laissent dans leur sillage un parfum d’aventure et de mystère. Un nourrisson confié aux nones, Lyra Belacqua semble attiser la curiosité de nombreuses personnes. Le bébé se retrouve vite en danger, heureusement elle peut compter sur le jeune Malcom et son dæmon Asta qui, aidés par leur amie la spécialiste de l’aléthiomètre Hannah Relf, vont la protéger en l’emmenant à bord de la Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcom, un petit bateau où ils vivront une aventure qui les changera pour toujours.
Les héros qu’aime créer l’auteur sont des enfants “ordinaires” qui ne sont pas divinement dotés d’un talent particulier mais qui accomplissent des choses extraordinaires, comme le font Lyra et Malcom. Certainement des souvenirs de ses dix ans de carrière dans l’enseignement, pour lui il y avait un Malcom et une Lyra dans chacune de ses classes. Il pense en effet que les enfants sont capables de prouesses fantastiques, courage, affection et détermination, ainsi la question de l’éducation est-elle primordiale à ses yeux. Il apprécie aussi beaucoup ses méchants, dans cette nouvelle aventure nous allons découvrir un nouveau vilain Gérard Bonneville. Comme dans sa trilogie précédente la question religieuse est au centre de l’histoire, ce qui lui a valu d’être censuré dans certains pays (comme les Etats Unis par exemple). Deux entités se battent pour la poussière, cette mystérieuse particule, le despotique Magisterium (déjà bien connu des fans), rattaché à l’Eglise et des services très secrets totalement opposés à la mainmise des religieux sur les esprits, qui prônent la liberté et le savoir pour tous. L’auteur explique : “Tout ce que je connais des services secrets me vient de mes lectures de John Le Carré. Et pour évoquer la terrible pression sur les enfants, poussés à dénoncer leurs propres parents, j’ai songé à ce qui se passait dans les pires années de l’Union soviétique.» Sous couvert de romans de fantasy et d’aventure, les livres de Philip Pullman parlent aux lecteurs de tous âges des grands problèmes de notre époque et apportent aux enfants ce besoin vital d’art qui nourrit l’imagination et développe leur jeune esprit.
Nous ne devrions pas trop avoir à patienter jusqu’à la parution du deuxième tome de cette trilogie car il est déjà écrit ! Vingt ans se seront écoulés, ainsi dans les deux derniers tomes les personnages seront adultes. Vous pourrez également découvrir ou redécouvrir l’an prochain A la croisée des mondes dans une adaptation en série télévisée.

© Page des libraires N°187 Fêtes 2017

Pour aller plus loin...