Quelques minutes après minuit

Adapté récemment au cinéma, Quelques minutes après minuit de Patrick Ness est réédité chez Gallimard Jeunesse en format beau livre illustré. Partons à la découverte de l'histoire d'un garçon triste et renfermé…

Conor a 13 ans quand il apprend à vivre avec sa maman atteinte d'une grave maladie. Le quotidien se fait difficile, mais il arrive à s'en sortir tout seul pour qu'elle puisse se reposer. Malheureusement, ses cauchemars hantent ses nuits. Il se met à parler à un monstre, fait à partir d'un if, tous les soirs à 00h07. La fatigue et l'angoisse s'installent. Petit-à-petit il se renferme dans son univers où ses seuls contacts sont une mère malade et un monstre imaginaire.

À la lecture du résumé, on se doute de la tournure de l'histoire. Mais, malgré le côté sérieux du sujet, Patrick Ness l'adapte complètement à un lectorat jeune. Quelques minutes après minuit est construit dans un imaginaire à la fois sombre et poétique qui permet d'aborder la maladie et la perte d'un proche. L'If devient un messager entre les émotions enfouies de Conor et la réalité à laquelle il doit revenir. Car, malgré sa tristesse et sa colère, le jeune garçon va devoir apprendre à lâcher prise pour accepter la situation. Pour cela, rien de tel qu'un monstre et quelques histoires pour avancer.

Un roman d'une grande douceur.

« On n'écrit pas sa vie avec des mots. On l'écrit avec des actes. Ce que tu penses n'est pas important. C'est ce que tu fais qui compte »

Charlotte, community manager Sauramps