ASH

ASH

Coup de coeur
Artiste : Ibeyi
  • Label : XL RECORDINGS
  • Support : CD
  • Date de parution : 29/09/2017
  • Genre : INCONNU
Voir toutes les caractéristiques ASH
Dès le début tout était là, sortilège sororal intime sur le fond, minimaliste en surface, et pourtant riche d’une sensibilité unique, qui a séduit le producteur Richard Russell, patron du label indépendant anglais XL (en plus de sortir les disques d’Adele, Jack White ou The XX, Richard Russell a produit Gil Scott-He... En savoir plus
12,99 €

En stockChez vous sous 48h

Retrait gratuit dans le magasin :
  • Sauramps Odyssée
  • LIVRAISON EN 48HA 1€ en point relais en France métropolitaine
  • RETOURS GRATUITSEn magasin,
    14 jours pour changer d'avis
  • PAIEMENT SÉCURISÉPayez en toute confiance
  • CLICK AND COLLECTRetrait gratuit en magasin
  • CONSEIL ET SUIVINotre équipe est à votre écoute : contactez-nous

Présentation ASH

  • Dès le début tout était là, sortilège sororal intime sur le fond, minimaliste en surface, et pourtant riche d’une sensibilité unique, qui a séduit le producteur Richard Russell, patron du label indépendant anglais XL (en plus de sortir les disques d’Adele, Jack White ou The XX, Richard Russell a produit Gil Scott-Heron ou Bobby Womack). Ibeyi est la première signature d’un artiste français pour XL, et c’est la bonne. Leur premier album éponyme voit le jour en février 2015. A peine sorties du nid, Naomi et Lisa ont très vite appris à voler, et à voler loin. Les soeurs ont toujours cru à la dimension internationale d’Ibeyi. Le succès ne leur est pas tombé dessus, elles sont allées le chercher. Deux ans de tournée et quelques belles vidéos (on se souvient de celle de River) vont les faire connaître dans le monde entier. Elles jouent partout, aux Amériques, au Japon, au Bénin, bien sûr en Europe et jusqu’en Australie. Au moment de la sortie de leur album, elles chantaient pour la famille et les amis dans une petite salle parisienne. Et les voilà qui se retrouvent, sur la route, à croiser leurs idoles Prince (il vient les voir en concert à Minneapolis), Beyoncé (elle les invite dans le film de son album Lemonade) ou Quincy Jones. Les voilà dans leur pays de coeur, Cuba, à interpréter un chant yoruba pour l’ouverture du premier défilé Chanel dans l’île. Voilà qu’Iggy Pop parle d’elles sur la BBC. Et, plus beau encore, les voilà face à des salles combles, à des milliers de fans qui connaissent les paroles de leurs chansons par coeur. Ibeyi dans le nouveau monde, la force est avec elles. La trajectoire discographique d’Ibeyi est une boucle. Elles avaient enregistré leur premier album dans le studio de Richard Russell. Elles étaient même les premières à travailler dans ce studio, et y sont retournées pour l’enregistrement de Ash, toujours avec Richard Russell. A l’écoute de ce second album, on entend d’abord que rien n’a changé. Parce que, sur le fond, Ibeyi est toujours ce duo de soeurs dont les voix s’enlacent sur fond de percussions, dans des chansons charnelles et mystérieuses, comme des prières légères. Mais tout a évolué. Dans la musique d’abord. Plus d’instruments, plus d’arrangements, plus de groove, de l’auto-tune, une chorale, des invités rencontrés sur la route (le saxophoniste Kamasi Washington, Chilly Gonzales, Me’shell Ndegeocello, la rappeuse espagnole La Mala) et d’autres (toutes des femmes), conviées par la magie des samples (Michelle Obama, Frida Kahlo, Claudia Rankine l’auteur de The Citizen, un livre de poèmes sur l’expérience du racisme). Cette nouvelle énergie dans la musique d’Ibeyi reflète leurs deux années de tournées, de rencontres, de nouvelles expériences, de vie et d’ouverture sur le monde tout simplement. Chantées en anglais, en espagnol et en yoruba, les chansons d’Ash parlent donc du racisme, des femmes indépendantes, des violences policières, du gouffre sous nos pieds, de la transmission, de la prise de conscience collective qui doit impérativement surgir des petites révolutions individuelles, du courage et du réconfort. Cet album se danse, et il s’écoute comme une longue épiphanie qui tient dans les derniers mots de la chanson Me Voy : « Quand nous fermons les yeux, seules restent les mélodies.

Track list ASH

  • Tracklist 1-1 I carried this for years
    1-2 Away away
    1-3 Deathless (ft. kamasi washington)
    1-4 I wanna be like you
    1-5 No man is big enough for my arms
    1-6 Valé
    1-7 Waves
    1-8 Transmission - michaelion (ft. meshel ndegeocello)
    1-9 Me voy (ft. mala rodriguez)
    1-10 When will i learn (ft. chilly gonzales)
    1-11 Numb
    1-12 Ash

Description technique ASH

  • EAN 13 0191404087039
  • Distributeur WAGRAM

Avis clients ASH

Soyez le premier à commenter ce produit

Donner votre avis

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer